Home/Intérim et travail temporaire/La réforme 2019 du chômage

La réforme 2019 du chômage

Edition de Juin

reforme 2019 chomâge
La réforme du chômage 2019 est en cours…

La réforme 2019 du chômage

est en cours de finalisation. Son annonce fut faite à la rentrée dernière mais les mouvements sociaux récents ont largement retardés sont entrée en vigueur, qui dans bien des aspects, touche à des idées de ce mouvement des gilets jaunes. Parmi les réformes d’ouverture, on voit notamment le projet d’une assurance chômage pour les indépendants qui n’avaient pas de couverture en cas de chute d’activité jusqu’à présent.

Le bonus malus

est un autre point important de cette réforme qui aura pour but de stabiliser les emplois les plus précaires en freinant les entreprises qui abusent des contrats courts voire très courts. Nombreuses sont les entreprises à faire des contrats journaliers mettant une importante pression au jour le jour sur les travailleurs. Ceci peut s’avérer intéressant si votre activité dure une semaine par an. Si c’est tout l’année que vous avez besoin de gens motivés, il est important d’apporter un minimum de stabilité; une semaine, un mois paraissent déjà plus cohérent lorsqu’il s’agit d’un projet sur le long terme. Malheureusement, cet aspect encore très méconnu de la réforme 2019 du chômage garde encore toutes ses surprise mais Mme Pénicaud la ministre du travail a bien rappelé qu’il s’agit de “responsabiliser les employeurs”. Nous vous invitons donc à suivre l’actualité de ces prochaines semaines afin d’en connaitre les tenants. C’est à ce jour le sujet le plus délicat, celui qui risque de demander de véritables réorganisations sachant que certaines entreprises emploient 90% de leur personnel sur des contrats courts voire super courts, je pense notamment au secteur de la restauration et de l’événementiel. C’est ce point qui a mené à l’impasse les négociations. Nous sommes donc impatients d’en voir le dénouement.

Le durcissement des conditions d’indemnisation

est un autre point sensible puisqu’il risque de toucher de nombreuses personnes en situation précaire au moment de la promulgation. Cependant passer de 4 à 6 mois de travail effectif avant indemnisation est un objectif du gouvernement sur cette réforme 2019 du chômage

Le plafond d’indemnisation rabaissé pour les cadres et les hauts salaires

est surement le projet le plus concret puisqu’on a vu passer des chiffres. En effet, l’idée est de plafonner les indemnisations des cadres à 5775 Euros ou 4800 Euros.

Le chômage des indépendants

est également en projet afin de protéger les auto-entrepreneurs qui ont fortement contribué à la croissance de ces dernières années puissent être couverts. Cependant, on voit ici un dévoiement du statut salarié et n’avons pas d’avis sur le sujet. Par ailleurs, on imagine mal une assurance chômage véritable pour ces auto-entrepreneurs.

Enfin de nouvelles mesures afin de faire cesser la “permittence” est prévue. On parle ici des travailleurs précaires qui alternent de façon régulière entre chômage et travail.

Cette réforme 2019 du chômage prendra certainement forme cet été via décret. Le propos sera également d’annoncer une évolution de pole emploi pour la période 2019/2022.

Nous reviendrons vers vous avec un complément sur cet article afin de préciser les mesures prises cet été. En attendant, nous vous souhaitons une bonne lecture sur notre blog.

Leave a Comment