Home/Recrutement et Emploi/La réforme de l’assurance Chômage 2019

La réforme de l’assurance Chômage 2019

Edition de Septembre

La réforme de l’assurance chômage 2019

reforme 2019 chomâge
La réforme de l’assurance chômage 2019 est actée.

ainsi que la création d’un bonus malus sur certains secteurs s’expliquent entre autre par un taux de séparation important. En bref, 3 employés sont salariés sur des contrats courts, ce qui pose un problème au gouvernement actuel.

Le bonus malus

Le bonus malus concernera les entreprises de plus de 11 salariés. Le taux est fixé initialement à 4.05% et variera entre 3 et 5.05%.

Les exceptions qui permettront d’éviter le calcul du taux de séparation sont les suivants :

  • Les fins de CDD favorisant le retour à l’emploi ainsi que ceux conclus avec des entreprises de travail temporaire d’insertion.
  • Les fins de contrats sur CDI intérimaire.
  • Les fins de contrats de mission.
  • Les démissions et les fins de contrat de recours expérimental.
  • La fin de contrats d’apprentissage et professionnels.

Il est de la responsabilité de l’entreprise de travail de temporaire d’informer l’URSSAF de la fin des contrats que le calcul du taux de séparation puisse être effectué. Le système de bonus malus est confirmé dans 7 secteurs sur les contrats court. Toutefois 2 secteurs y ayant fortement recours, en sont exemptés à savoir le secteur des BTP et de celui de la santé.

Parmi les secteurs concernés, on notera l’hôtellerie et la restauration, l’agroalimentaire, les déchets, l’eau, la plasturgie ainsi que les secteurs du bois et du papier.

Afin de faire valoir ce système, une taxe de 10 euros par CDD sera appliquée ont fais la ministre du travail Muriel Pénicaud et le premier ministre Édouard Philippe.

La réforme de l’assurance chômage concerne également les ayants droits et potentiels souscripteurs puisque les conditions d’accès et de renouvellement se voient fortement durcies à partir du 1er novembre 2019. En effet, afin de pouvoir accéder à l’assurance chômage il faudra avoir travaillé 6 mois contre 4 précédemment durant les 2 dernières années. De plus le rechargement des droits se fera également au bout de 6 mois travaillés contre un seul précédemment.

Le calcul des indemnités va également changer. Les cadres sont particulièrement touchés puisqu’ils subissent une diminution de 30% de leur indemnité après 6 mois, l’indemnité étant alors plafonné à 2261 Euros. Cette dernière mesure ne concerne pas les plus de 57 ans.

Enfin, le mode de calcul change car il ne se fera plus à partir de la moyenne de jours travaillés mais du mois entier.

Çà y est la réforme de l’assurance chômage est actée et bientôt mise en place. La question est de savoir comment réagira l’économie à court, moyen et long terme. en effet, nous voyons surtout une façon de faire des économies de bout de chandelle pour un gouvernement avec les œillères sur les fameux 3%…

Leave a Comment