Home/Gestion/La réforme du système de formation.

La réforme du système de formation.

Entérinée au 1er août, la première section de la loi Avenir Professionnel bouleverse le système de formation professionnelle française.

La première révolution se situe au niveau du C.P.F, le compte personnel de formation. En effet, il sera compté en numéraires et non plus en heures à partir de 2019.

Le second changement fondamental se situe au niveau du choix des formations. En effet, les listes exclusives disparaissent et la totalité des formation certifiées au RNCP entres autres pourront être sélectionnées comme formation professionnelle financées par le C.P.F.

L’ancien C.I.F est donc remplacé par le C.P.F qui aura également pour rôle le financement des reconversions professionnelles s’insérant dans le cadre des P.T.P, les Projets de Transition Professionnelle.

Il est également important de noter que la notion même d’action de formation est redéfinie pour intégrer les Afest : formations en situation de travail. C’est un rapport demandé en 2015, rendu le 4 juillet dernier qui a reconnu l’efficacité du nouveau dispositif.

Vous l’avez bien compris, cette loi entend clairement favoriser l’accès aux formations internes et rebaptise le plan de formation en Plan de développement des compétences, l’objectif étant de le simplifier. L’aménagement des entretiens professionnels est à présent cadré par la loi mais ils pourront être adaptés via les accords internes.

Enfin le cadre qui garanti la qualité des formations est également réformé et l’intégralité des formations devront être certifiées par l’État avant janvier 2021 afin de continuer à obtenir des fonds publics ou mutualisés.

Leave a Comment