Home/Gestion/La reconnaissance du droit à l’erreur et du droit de contrôle.

La reconnaissance du droit à l’erreur et du droit de contrôle.

Grande nouvelle pour tous les jeunes entrepreneurs et chefs d’entreprise. Le droit à l’erreur est intégré au droit français via la Loi pour un État au service d’une société de confiance.

De grands principes se posent afin de changer le rapport entre les administrations et administrés. En effet, la loi reconnaît un droit à l’erreur aux gestionnaires si la bonne foi est prouvée.

Tags:

Leave a Comment